dimecres, 9 d’abril de 2008

Pauvre de nous

A ben sariá de poder far
Polidei cansons per sa mia,
Faire bouléguer les fadas
En parlant du vin et des filles.
Ailàs lo monde es tant torbat
Qu'es pas lo temps de pantalhar
Quand tot tòrna en tricharia.

Massilia,